Omnipresente dans Internet, l’image animee n’est limite plus utilisee par des jeunes et est desormais associee aux « boomers », raconte la page americain « Vice ».

Omnipresente dans Internet, l’image animee n’est limite plus utilisee par des jeunes et est desormais associee aux « boomers », raconte la page americain « Vice ».

  • Partage
  • Partage desactive Partage desactive
  • Partage desactive Envoyer avec e-mail
  • Partage desactive Partage desactive
  • Partage desactive Partage desactive

« Chaque fois que je tombe sur quelqu’un poster un reaction gif, je sais immediatement que une telle personne a plus de 33 annees. » Notre petite phrase reste drole, mais cruelle et avait declenche l’ire de milliers de personnes sur Twitter depuis plusieurs mois.

Pourtant, il faut s’y resoudre. Apres l’emoji qui pleure de rire, c’est au tour d’un autre embleme des annees 2010 d’etre ringardise. « Desole, les gifs sont desormais pour des boomeurs », affirme Vice, dans un texte consacre a la chute de prestige de votre format d’image animee (qu’on prononce « jif »), ne dans les annees 1980 et revenu via le devant de la scene au debut des annees 2010 – c’etait d’ailleurs le mot de l’annee en 2012 pour les lexicographes des dictionnaires d’Oxford University Press.

« Vous n’avez gui?re a chercher trop loin Afin de tomber sur des tweets ou des videos sur TikTok qui se moquent des gifs, reserves aux gens agees – eh oui, aujourd’hui, les vieux, ce paraissent aussi les milleniaux », raconte la journaliste Amelia Tait sur le website americain. « Avec montee en popularite des memes [des objets culturels repris et detournes] et d’Instagram, les gifs paraissent devenus plus rares et seront passes de mode », temoigne une productrice de podcasts londonienne de 28 ans interrogee via des confreres.

Mais comment le gif, si populaire et omnipresent dans les plusieurs messageries, est-il devenu si ringard ? En fait, argue Vice, c’est justement une telle popularite qui possi?de cause sa chute. Pendant des annees, le gif est un secret partage avec et cela etait finalement votre petit groupe d’utilisateurs. Certains nos creaient eux-memes. D’autres des consignaient assidument dans des dossiers, apres beaucoup plus passees a chiner, principalement via Tumblr, Afin de ressortir la perle rare au bon moment afin d’exprimer une humeur precise, une reaction.

Democratisation

Puis, Google a cree un filtre special en 2013 Afin de des chercher. Des bases de precisions de gifs seront egalement apparues, rendant la ti?che de recherche plus aise. C’est d’ailleurs en 2013 qu’est nee Giphy, la plus celebre de toutes. Ces gigantesques bibliotheques – ayant rendu le « gif de reaction » si commun que des marques ont cree leurs propres images pretes a etre reprises, pour legerement de publicite facile — ont fini via etre integrees a des messageries grand public tel WhatsApp et i  propos des reseaux sociaux comme Facebook, soucieux d’ajouter de nouvelles fonctionnalites. « Notre bouton gif concernant Twitter ? Il fonctionne (en partie) grace a Giphy. Facebook ? On retrouve Giphy. Mes claviers de telephone ? Pareil. Les applications de messagerie ? Evidemment. Mes e-mails ? Bien sur. Tinder ? Oui. Slack ? Evidemment… », resumait le website Popular Mechanics, en 2018. Ce n’est pas un hasard si Facebook a debourse 400 millions de dollars Afin de acheter Giphy en 2020.

« De nombreux milleniaux commencent a voir les gifs comme nos jouets des boomeurs », avance le website « Vice »

Vice souligne par ailleurs que de nombreux papas, de multiples mamans, ainsi que des grands-parents ont, eux aussi, decouvert des joies du partage de gifs au cours des confinements. En avril 2020, Giphy avait d’ailleurs annonce une hausse de 33 % de l’utilisation des gifs avec rapport au mois precedent.

Cette democratisation s’est malgre tout faite sans une partie de la population plus jeune, qui n’a jamais voulu reprendre les codes d’individus plus agees : « Notre generation Z crois peut-etre que les gifs seront reveres avec nos milleniaux, mais, en meme moment, de multiples milleniaux commencent a voir les gifs comme nos jouets des boomeurs », ecrit Vice.

Chez Des specialistes, Divers ont d’autant plus ete ec?ures de voir de nouvelles personnes adopter les gifs que celles-ci ne s’investissaient jamais autant qu’ils avaient pu le faire via le passe. « Cette democratisation cree 1 sentiment de degout chez des gens qui se voient comme des inities. C’est quelque chose de central au processus de production culturelle dans Internet depuis des annees », explique Whitney Phillips, professeure de communication a l’universite de Syracuse (New York).

« Mauvaise tentative de blague »

Ce phenomene n’est pas limite aux gifs. Dans le livre This Is Why We Can’t Have Nice Things (« Voici pourquoi nous ne pouvons avoir des choses agreables », MIT Press, 2015, non traduit), l’enseignante racontait ainsi le desarroi de certains internautes qui voyaient leurs memes etre vides de tout sens au fil de un diffusion, principalement au cours de leur arrivee sur Facebook.

Les gifs sont aussi parfois vus comme une facon quelque peu paresseuse de repondre, explique a Vice Linda Kaye, professeure de cyberpsychologie a l’universite Edge Hill (Angleterre). Pour Erika Gajda, productrice de podcasts londonienne citee via Vice, envoyer votre gif en reaction a quelque chose ressemble a « une mauvaise tentative de blague… tel si une personne n’etait pas assez attrayante Afin de tomber sur quelque chose de drole toute seule ». Et, comme le rappelle Whitney Phillips, « plus ils font de gifs, moins ils sont consideres tel des petits bonbons ou des cadeaux que l’on offre. Desormais, il vous suffira juste de cliquer dans le bouton de recherche et de taper un mot ».

C’est egalement cela qui explique que analogues gifs ressortent encore et encore. C’est d’ailleurs l’argument qu’avance le journaliste americain Casey Newton, specialiste des technologies, pour expliquer, en part, la perte de cote cool du gif : « Je pense que l’une des raisons pour lesquelles les mecs se disent que les gifs paraissent un truc de vieux est que le resultat des recherches sur Twitter fait bien moyen ressortir des six ou sept memes et rien d’autre. »

Alors faut-il abandonner le gif ? Pas necessairement, argue Jenny Zhang, qui avait provoque l’ire de milliers d’utilisateurs sur Twitter avec le message en mars 2021 : « Vous pouvez vous exprimer comme vous voulez sur internet tant que c’est sain. Vous devez juste que vous sachiez que des individus plus jeunes vont peut-etre affirmer que vous avez environ 33 ans », declarait-elle, amusee, en avril 2021, dans un podcast de Slate.

Et Afin de celles et ceux qui ne veulent gui?re l’abandonner, on voit peut-etre votre signe d’espoir. Effectivement, tel dans la mode, sur Internet, tout reste cyclique. Et le gif n’en serait pas a sa propre toute premiere resurrection. Comme le conclut Vice, « peut-etre que les hauts et les bas d’une popularite du gif sont votre miroir ironique du format lui-meme, destine a se repeter sans fin. » En boucle, en boucle, en boucle.

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado.

Comece a digitar sua pesquisa acima e pressione Enter para pesquisar. Pressione ESC para cancelar.

De volta ao topo